Comment s’organiser pour réussir sa déclaration d'impôt ?

Sommaire

La déclaration d'impôt sur le revenu fait partie des formalités administratives les plus importantes de l'année. Afin de la faire correctement, vous devez prendre votre temps.

S'organiser à l'avance

Les déclarations d'impôt ayant lieu en mai, dès le mois de janvier, dressez la liste de vos revenus :

  • les salaires ;
  • les revenus du patrimoine :
    • les intérêts générés par vos comptes sur livret ou épargne ;
    • l'immobilier locatif, c'est-à-dire les loyers perçus du ou des biens que vous louez ;
    • les plus-values sur ce ou ces biens immobiliers, etc. ;
  • les bénéfices non commerciaux :
    • les bénéfices des professions libérales (médecin, avocat, etc.) ;
    • les revenus des charges et offices (notaire, commissaire-priseur, etc.) ;
  • l'allocation chômage, etc.

Nombreux sont les organismes à vous envoyer des justificatifs destinés à remplir votre déclaration d'impôt. Vous pouvez les mettre de côté dans un dossier pour n’en oublier aucun le moment venu.

Vous devez attacher de l'importance au fait de savoir si vous pouvez bénéficier de bonus fiscaux : déductions, réductions et crédit d'impôt. Prenez en compte les dépenses engagées pour :

  • un employé à domicile ;
  • un prêt pour votre résidence principale ;
  • un PERP (Plan Épargne Retraite Solidarité) ;
  • un enfant en bas âge gardé en crèche ;
  • une pension à verser, etc.

Ces dépenses peuvent donner lieu à des bonus fiscaux. Prenez le temps de vous renseigner : un conseiller peut vous recevoir aux centres des impôts dont vous dépendez.

Conseil : n'oubliez pas de photocopier ou de réclamer des justificatifs pour chaque revenu ou chaque dépense, vous pourriez en avoir besoin.

Remplir sa déclaration sur plusieurs jours

Mieux vaut prendre votre temps avant de transmettre votre déclaration d'impôt :

  • Lisez l'ensemble de la déclaration, afin de voir si vous n'avez rien oublié.
  • Remplissez les cases vous concernant.
  • Relisez votre déclaration quelques jours plus tard.
  • Envoyez-la une fois que vous êtes sûr du contenu, en respectant les délais impartis.

Télédéclaration obligatoire : une démarche simplifiée

Depuis 2019, tous les contribuables, dont la résidence principale est équipée d'un accès à internet, ont l'obligation de déclarer leurs revenus en ligne.

Bon à savoir : une amende forfaitaire de 15 € est prévue en cas de 2e manquement à cette obligation.

Toutefois, certains contribuables peuvent continuer d'utiliser le formulaire papier sans qu'aucune amende ne leur soit appliquée. Il s'agit des contribuables qui ne peuvent pas déclarer en ligne en raison de leur âge, d'un handicap ou de la non-maîtrise du numérique. C'est aussi le cas des personnes qui vivent dans des « zones blanches » – des lieux où aucun service mobile n'est disponible –, jusqu'en 2024 (loi n° 2018-727 du 10 août 2018).

Pour vous connecter, rendez-vous sur le site des impôts. Vous aurez besoin de :

  • votre numéro fiscal : numéro de 13 chiffres figurant en haut de la première page de votre dernière déclaration ;
  • votre numéro de télédéclarant : numéro à 7 chiffres figurant également en haut de la première page ;
  • votre revenu fiscal de référence : le montant figurant sur votre dernier avis d'impôt sur le revenu.

Ce mode de gestion vous offre de multiples avantages :

  • bénéficier d'un délai supplémentaire pour déclarer vos revenus ;
  • disposer d'une aide rapide en ligne ;
  • n'avoir à fournir aucune pièce justificative — même si vous devez toutes les conserver précieusement car, en cas de contrôle fiscal, on peut vous les réclamer ;
  • obtenir immédiatement une estimation de l'impôt dû ;
  • la possibilité de payer en ligne ;
  • la possibilité de rectifier la déclaration et cela même après qu'elle a été envoyée.

Consulter la fiche pratique

Ces pros peuvent vous aider